En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Espace 4°

L'architecture à la fin du XIX°s

Par JEAN PHILIPPE BONNAFOUX, publié le vendredi 19 octobre 2012 14:16 - Mis à jour le vendredi 19 octobre 2012 14:16

L'apparition d'un nouveau matériau, le fer.

 

Le métal commence à être utilisé dans l'architecture et le génie civil à la fin du XVIIIe siècle et son essor, parallèle à celui de la révolution industrielle, sera plus rapide en Angleterre que dans le reste de l'Europe.

Il est d'abord utilisé en renfort des structures en pierre, par exemple par Jacques-Germain Soufflot pour la construction du Panthéon de Paris, puis pour les ponts en Angleterre, pour les charpentes, les planchers, les halles, les gares, les passages couverts, les grands pavillons des expositions universelles, tous bâtiments de transit ou transitoires. Mais, pour des raisons culturelles, son utilisation en façade est extrêmement rare dans les villes européennes, le métal ne s'y montrant pas, à l'exemple de la verrière du Grand Palais qui sera cachée derrière une façade en pierre sans rôle structurel.

L'exposition universelle de 1889

 

 

L'Exposition universelle de Paris de 1889 est la dixième exposition universelle organisée. Elle se tient du 6 mai au 31 octobre 1889. Son thème est la Révolution française, dans le cadre du centenaire de cet événement. C'est pour cette exposition que la tour Eiffel est construite.

 

Très contestée lors de sa construction, la tour Eiffel a demandé deux

ans de travail à 250 ouvriers. Sans fonction aucune elle avait pour

objectif de marquer l'imagination du visiteur.