En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Espace 4°

LA PEINTURE EN FRANCE AU XIX°s.

Par JEAN PHILIPPE BONNAFOUX, publié le mardi 2 octobre 2012 19:10 - Mis à jour le mardi 2 octobre 2012 19:28

 

La peinture en france au XIX°s est influencée pour deux découvertes majeures.

 

D'une part l'invention de la photographie qui, dès le milieu du dix-neuvième siècle, va changer le regard des artistes. De nouveaux angles de visions, souvent inédits, vont apparaître et bouleverser la peinture. Ainsi des peintres tels que Degas, Courbet ou Gustave Caillebotte vont adopter un regard très photographique (angles de vue inédits, cadrages serrés ou perspectives très accentuées.)

 

L'invention de la photographie

 

Les deux phénomènes nécessaires à l'obtention d'images photographiques étaient pour certains connus depuis longtemps. Depuis Aristote, on savait mettre la réalité en boîte ; il suffit de percer un « petit trou » (sténopé) dans une chambre noire (camera obscura) pour voir apparaître une image inversée dans le fond blanc de la boîte. Au dix septième siècle le peintre Vermeer utilise la camera obscura pour réaliser ses tableaux. Par la suite Nicéphore Niepce, un inventeur français a l'idée de placer à l'intérieur de cette boite une plaque enduite d'un produit spécial qui noircit à la lumière.C'est ainsi qu'il réalise en 1826 les premières photographies.

le premier résultat d'une expérience de Joseph Nicéphore Niépce. Cette photographPoint de vue du Grasie représente une partie de la propriété de Niépce. Elle fut prise en 1826.

Toulouse Lautrec: Au moulin rouge 1893