En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Espace 4°

Les grands courants

Par JEAN PHILIPPE BONNAFOUX, publié le mardi 2 octobre 2012 18:57 - Mis à jour le mardi 2 octobre 2012 19:42

[endif][endif] [endif] [endif]

Histoire des arts

 

Niveau 4°

 

 

LA PEINTURE EN FRANCE AU XIX°s

 

La peinture au dix-neuvième siècle comprend quatre périodes importantes :

 

 

1°/ LE ROMANTISME de 1800 à 1830

 

Rupture avec la tradition académique et  rejet du modèle antique auquel se substitue une liberté absolue d’inspiration et de moyen d’expression. Amour du pittoresque et de la poésie, l’imagination est préférée à la raison. Renaissance de l’esprit religieux et engouement pour l’orient.

Les deux grands noms du romantisme en peinture sont :

DELACROIX : La liberté guidant le peuple 1830, musée du Louvre et  les femmes d’Alger, 1834 musée du Louvre.

GERICAULT : Le radeau de la méduse 1819 musée du Louvre.

 

2°/ LE NATURALISME de 1830 à 1848

 

Le naturalisme apparaît en réaction au romantisme et à ses excès.  Il est marqué par un goût pour le moyen age. La peinture de paysage devient de plus en plus importante.

Théodore ROUSSEAU et Jean-Baptiste COROT compte parmi les plus grands peintres paysagistes de cette période.

 

3°/ LE REALISME de 1848 à 1875

 

Traduction des réalités de la vie moderne. En opposition aux réalistes se dresse le groupe des idéalistes.

Principaux peintres de cette période :

Jean-François MILLET (L’Angélus1859, musée d’Orsay)

Gustave COURBET (Enterrement à Ornan 1850 musée d’Orsay)

 

4°/ L’IMPRESSIONNISME de 1875 à 1900

 

Développement intense de la peinture d’observation. Les impressionnistes sortent de l’atelier pour aller peindre sur le motif. Analyse des phénomènes physiques de la nature et surtout de la lumière. Importance de plus en plus grande de la coloration. En raison de la rapidité d’exécution les toiles impressionnistes sont la plupart du temps réalisées à l’aide de petites touches qui restent visibles.

Parmi les peintres les plus importants on peut citer : Claude MONET, Edouard MANET, RENOIR ou encore Alfred SISLEY.

 

EXEMPLES

Théodore GERICAULT : Le radeau de la méduse 1819, H/T, 491x716cm Musée du Louvre, Paris.

Jean-Baptiste ou Camille COROT: Ville d'Avray 1867 H/T National Gallery of Art Washington D.C