En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Santé et social

INFORMATION TIQUES

Par ALEXANDRA MOGA, publié le vendredi 22 juin 2018 09:30 - Mis à jour le vendredi 22 juin 2018 09:30
images1.jpg
Vous trouverez ci-dessous des informations concernant les tiques ainsi qu'un lien de l'ARS Occitanie.

www.occitanie.ars.sante.fr/tiques-et-maladie-de-lyme

La pique étant indolore, au retour de promenades en forêt une inspection soigneuse du corps de l’enfant est indispensable : ni le bain ni la douche n’éliminent une tique fixée.

Il faut extraire mécaniquement et le plus précocement la tique fixée : pince spécifique type « tire tic ».

L’arrachage manuel, l’écrasement sont déconseillés ainsi que toutes autres méthodes plus ou moins folkloriques à base d’éther, d’alcool, de pétrole, de vaseline ou par la chaleur d’une cigarette : ces méthodes comportent un risque de régurgitation de la tique et donc une majoration du risque de transmission. Il faut désinfecter le site après extraction. Le risque de transmission de Borrelia Burgdorferi dépend du taux d’infestation des tiques et du temps d’attachement de la tique à la peau. En France ce risque existe dès les premières heures et s’accroît avec le temps : il est élevé dès la 48e heure.

En cas de doute ou de rougeur  autour de la zone de morsure après extraction de la tique, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.